Que faire si je perds espoir selon la Bible

Temps de lecture:18 Minute, 6 Seconde

Ce matin, alors que je réfléchissais à ce qu’il fallait faire si je perdais espoir, j’ai lu un fragment de l’histoire que je veux partager avec vous aujourd’hui et j’ai été profondément ému.

J’ai pensé au nombre de personnes aujourd’hui confrontées à des situations où il semble n’y avoir aucun espoir.

Où la douleur et le désespoir sont la seule chose à laquelle il reste à s’accrocher.

Ressentir pendant un millième de seconde cette tristesse, ce désespoir et cette douleur.

Et en même temps, pensez à l’amour profond, à la sympathie et au soin de Dieu pour nous.

Quelle que soit votre situation en lisant ces lignes, je prie Dieu pour qu’après les avoir lues, vous trouviez la paix dans votre cœur et que vous puissiez voir votre situation d’un point de vue différent.

Permettez-moi de commencer à parler de ce qu’il faut faire si je perds espoir à cause d’une lecture de la Bible.


Perspective biblique sur la perte d’espoir

Dans les Évangiles, il y a une histoire particulièrement émouvante, qui nous rappelle que même lorsque nous perdons espoir, Dieu peut travailler pour nous.

L’histoire est un peu longue pour ce que nous avons l’habitude de faire dans le blog, mais cela en vaut la peine car il est profondément beau.

Je vous invite à le lire :

« Il y avait un homme malade, qui s’appelait Lazare et qui venait de Béthanie, le village de Marie et Marthe, ses sœurs.(…)

Les sœurs ont envoyé Jésus pour dire : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. »

Quand Jésus l’entendit, il dit : « Cette maladie n’est pas de mort, mais c’est pour la gloire de Dieu et pour que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. »

Jésus aimait Marthe, sa sœur et Lazare.

Et quand Jésus a découvert qu’il était malade, il est resté deux jours de plus à l’endroit où il se trouvait.

Puis il dit aux disciples : « Retournons en Judée. »

Cela dit, il a ajouté: « Notre ami Lazare dort, mais je vais le réveiller. »

(…) Jésus leur dit ouvertement : « Lazare est mort ; et je suis content pour toi que je n’étais pas là, alors tu pourrais croire. Allons le voir.

Quand Jésus est arrivé, il a découvert que Lazare était dans le tombeau depuis quatre jours.

Quand Marthe apprit que Jésus venait, elle sortit à sa rencontre; mais Maria est restée à la maison.

Et Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.

Mais je sais aussi maintenant que tout ce que vous demandez à Dieu, Dieu vous l’accordera. »

Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »

Marthe lui dit : « Je sais qu’il ressuscitera dans la résurrection, dans le dernier jour. »

Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi, même s’il est mort, vivra.

Et tous ceux qui vivent et croient en Moi ne mourront pas éternellement. Croyez-vous cela? »

Il lui dit : « Oui, Seigneur ; J’ai cru que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui est venu dans le monde.

Cela dit, Marthe est allée appeler Marie, sa sœur, et a dit secrètement: « Le Maître est ici, et il vous appelle. »

Entendant cela, elle se leva précipitamment et alla à sa rencontre.

(…) Quand Marie vint là où se trouvait Jésus et le vit, elle se jeta à ses pieds et dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »

Puis Jésus, voyant Marie pleurer (…), fut profondément ému et, avec son esprit troublé, dit : « Où l’ont-ils mis ? »

Ils ont dit : « Seigneur, viens te voir. »

Et Jésus pleura.

Une fois de plus profondément ému, Jésus est allé au tombeau, qui était une grotte et a eu une pierre placée dessus.

Jésus a dit : « Enlève la pierre. »

Marthe, la sœur de celui qui était mort, lui dit : « Seigneur, ça sent déjà mauvais, car elle est là depuis quatre jours. »

Jésus lui dit : « Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? »

Alors ils ont enlevé la pierre.

Et Jésus, … s’écria d’une voix forte: « Lazare, sors! »

Et celui qui était mort sortit, les mains et les pieds enveloppés dans des bandages, et le visage enveloppé dans un linceul.

‭‭

San Juan‬ ‭11:1-44‬

Je vais essayer d’exposer certains points que je considère comme essentiels à cette histoire qui nous aident à comprendre ce que nous devrions faire lorsque nous perdons espoir.


Rappelez-vous que Dieu peut tout utiliser pour Sa gloire

De ce texte, nous apprenons que toutes les circonstances difficiles que nous traversons dans notre vie sont des occasions pour Dieu d’être glorifié à travers elles.

Quand il n’y a plus d’espoir humainement, c’est là que Dieu fait des miracles.

C’est exactement ce que Jésus manifeste quand on lui donne la nouvelle que Lazare est malade.

« Cette maladie n’est pas de mort, mais est pour la gloire de Dieu et pour que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. »

Là, en ce moment où tout le monde perdrait espoir, Jésus comprit que cet événement, plus qu’une cause de chagrin, était une occasion pour son Père d’être glorifié.


Comprendre la raison de votre situation

Bien que les moments de désespoir puissent être utilisés par Dieu pour se glorifier, cela ne signifie pas que ces difficultés sont envoyées par Dieu.

De par sa nature, il est évident que Dieu n’est pas intéressé à nous blesser, mais bien au contraire.

Dieu veut que nous soyons bien et que nous soyons heureux.

Au contraire, bon nombre de ces événements douloureux se produisent à la suite de mauvaises décisions que nous avons prises dans le passé.

Aussi à cause de mauvaises décisions d’autres personnes dans l’exercice de leur libre arbitre.

D’autres pour des circonstances indépendantes de notre volonté qui résultent d’attaques typiques de la guerre spirituelle dans laquelle nous sommes impliqués.

Comprendre que la raison de votre situation, ne pas blâmer Dieu, prendre la responsabilité ou comprendre que vous n’êtes pas coupable, est un grand pas dans la gestion des choses.


Quittez vos yeux et mettez-le sur Dieu

Lorsque nous traversons des situations difficiles, nous faisons toujours quelque chose, nous nous regardons nous-mêmes.

Il n’y a rien d’étrange à cela, puisque ces circonstances nous affectent directement et nous blessent.

Mais savez-vous quelque chose?

Indépendamment de la nature et de l’origine de la circonstance que vous traversez, si vous me le permettez, je voudrais vous recommander de faire ce que Jésus a fait.

Les Écritures disent que Jésus aimait Lazare et, comme vous pouviez le lire par vous-même, bien sûr, cela le rendait triste qu’il soit malade.

Cependant, il n’a pas permis à sa douleur de le faire poser son regard sur lui-même, mais a posé ses yeux sur Dieu le Père.

En ce moment où vous avez perdu espoir, éloignez votre regard de vous-même et de votre douleur, levez les yeux vers le ciel et regardez la main tendue de Dieu pour vous tenir.


Rappelez-vous que Dieu est toujours à l’œuvre

Une autre chose à apprendre de cette histoire est que , bien que nous ne sachions pas ce qui se passe et que nous ayons perdu espoir, le Seigneur est toujours à l’œuvre.

Il agit même quand nous ne le comprenons pas et parfois il le fait d’une manière inattendue.

Et quand Jésus a découvert qu’il était malade, il est resté deux jours de plus à l’endroit où il se trouvait.

Ne vous arrive-t-il pas que lorsque vous lisez cette histoire et qu’elle dit:

« Et quand Jésus a découvert qu’il était malade… »

Vous pensez immédiatement que l’idée qui suit sera :

« Il partit immédiatement avec ses disciples à Béthanie » ?

Ou quelque chose comme ce qu’il a dit au fonctionnaire du roi quelques jours auparavant:

« Rentre à la maison, que Lazare vit. »

Pour une raison quelconque, cela m’arrive.

La raison en est que ce serait la chose la plus évidente qui pourrait arriver.

Comme quand vous vous tournez vers un film et que vous savez ce qui va se passer.

Mais vous l’avez déjà lu.

Cela n’arrive pas.

Et franchement, avec Jésus, il n’arrive presque jamais ce à quoi tout le monde s’attendrait.

Le Seigneur décide de rester deux jours de plus là où il était.

Il savait ce qu’il faisait.

Dans votre situation de désespoir, essayez de penser que Dieu sait ce qu’Il fait même si vous ne pouvez pas le comprendre.


Rappelez-vous que pour Dieu il n’y a rien d’impossible

La raison pour laquelle Jésus a permis à ses amis d’être dans une situation où ils pourraient perdre espoir était qu’il ne voulait pas que quiconque remette en question le miracle qu’il était sur le point de faire.

Jésus décide d’attendre la mort de Lazare, et quand il est déjà mort, il décide de se lancer dans le voyage de retour.

Les Écritures disent que lorsque Jésus arrive enfin, Lazare était déjà mort depuis quatre jours et donc puant.

Personne ne pouvait dire qu’il s’agissait d’une crise d’épilepsie ou que Lazare semblait malade.

Ils devaient accepter que Dieu avait accompli le miracle.

La raison pour laquelle je mentionne cela est pour vous rappeler que même si vous perdez espoir, pour Dieu, il n’y a rien d’impossible.


Rappelez-vous que tout fonctionne pour de bon

Dieu peut voir toute l’image de ce qui se passe dans nos vies, tandis que nous ne pouvons voir que ce qui est devant nos yeux.

Le Seigneur va utiliser la situation que vous traversez pour votre bien et pour sa gloire, quel qu’en soit le résultat.

Il l’utilisera pour vous faire confiance en Lui, croire davantage en Lui, L’aimer davantage et permettre aux autres de voir Sa gloire à travers Ses œuvres dans votre vie.

Les Écritures disent que :

(…) Dieu arrange toutes choses pour le bien de ceux qui L’aiment (…).

Romains 8:28

Avez-vous déjà vu un petit enfant laisser tomber sa pagaie sur le sol et est complètement ruiné?

Avez-vous vu son visage fondre en larmes, défiguré par la tristesse et la taille de ses larmes ?

Vous savez que tout ira bien, mais pas l’enfant.

Où d’autre avez-vous vu ce même visage?

Dieu qui nous aime tant, nous voit souffrir et pleure avec nous ; mais il sait que tout ira bien, alors que nous ne le ferons pas.

Rappelez-vous qu’avec un peu plus de patience à la fin, si vous restez en Dieu, tout ira bien.


Ayez confiance en Dieu même si tout semble perdu

Un autre beau fragment de l’histoire est raconté lorsque Marthe sort à la rencontre de Jésus, qui avait préféré rester loin de tout le monde.

Et Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.

Mais je sais aussi maintenant que tout ce que vous demandez à Dieu, Dieu vous l’accordera. »

Ce qui est impressionnant à ce sujet, c’est que même si Lazare était déjà mort, Marthe attendait toujours Jésus.

Il y avait quelque chose de spécial dans sa foi.

Bien que Jésus ait été lent, Marthe lui faisait tellement confiance qu’elle savait qu’il pouvait régler la situation.

Elle savait que même la mort n’était pas assez puissante pour Jésus, et que même si son frère restait mort, tout irait bien parce que Jésus allait être là.

Je ne sais pas pour vous, mais je veux la foi de Martha pour moi.

Et si nous demandions à Dieu ensemble tous les jours de nous donner cette foi ?

Pouvoir lui faire confiance et l’attendre même lorsque nous l’attendons, les résultats sont effrayants et douloureux.

Lorsque vous perdez espoir, rappelez-vous que vous pouvez être sûr que tout ira bien, parce que Dieu est avec vous.


Rappelez-vous que même après la mort, il y a de l’espoir

À une époque où il n’y a pas d’espoir, croire qu’avec Dieu même la mort n’est pas la fin peut vous remplir de paix et de tranquillité.

Quelque chose qui capte également mon attention de ce récit est la réponse de Jésus à Marthe, quand elle ne comprend pas sa déclaration directe qu’il va ressusciter Lazare:

Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi, même s’il est mort, vivra.

Et tous ceux qui vivent et croient en Moi ne mourront pas éternellement.

Jésus y dévoilait une vérité spirituelle précieuse et profonde que nous devons comprendre aujourd’hui.

La mort n’est pas la fin.

La mort est un ennemi déjà vaincu.

C’est pourquoi Jésus dit de Lazare :

« Notre ami Lazare dort, mais je vais le réveiller. »

Jésus a déjà vaincu la mort dans sa vie, dans sa mort sur la croix et a détruit sa puissance quand il est lui-même ressuscité.

(…) ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni le présent, ni ce qui est à venir, ni le haut, ni les profondeurs, ni aucune autre chose créée ne peuvent nous séparer de l’amour que Dieu nous a montré en Christ Jésus notre Seigneur.

Romains 8:38

Si nous croyons en lui et restons fidèles, nous n’avons pas à craindre la mort.

Nous n’avons pas non plus à craindre la mort d’un être cher, car la mort pour ceux qui aiment Jésus n’est rien de plus qu’un rêve dont il nous réveillera quand il reviendra nous chercher.

Et Jésus demande à Marthe :

(…) Croyez-vous cela? »

Il lui dit : « Oui, Seigneur ; J’ai cru que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui est venu dans le monde.

Quand nous faisons face à la mort, nous ne faisons pas face à la défaite.

Nous faisons face au plus grand espoir.

Celui qui me fait frissonner en écrivant ces lignes!

Pour ceux d’entre nous qui l’aiment et qui lui sont fidèles, Jésus nous ressuscitera d’entre les morts et nous serons avec lui pour toujours.


Débarrassez-vous ouvertement de Dieu

La réaction de Marthe fut très différente de celle de Marie, sa sœur.

(…) Marthe est allée appeler Marie, sa sœur, et a dit secrètement : « Le Maître est ici, et il vous appelle. »

Entendant cela, elle se leva précipitamment et alla à sa rencontre.

(…) Quand Marie vint là où se trouvait Jésus et le vit, elle se jeta à ses pieds et dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »

Puis Jésus, voyant Marie pleurer (…), fut profondément ému…

Même maintenant, comme ce matin, en lisant ces lignes, je suis ému par ces mots au point d’avoir envie de pleurer.

Marie court à la recherche de Jésus.

Combien de beauté dans ce seul moment sublime.

La réaction de Marthe fut très différente de celle de Marie, sa sœur.

Marthe était en paix et faisait confiance au Seigneur tandis que Marie souffrait et pleurait inconsolablement.

Une âme au cœur brisé de larmes et de douleur, en apprenant que le bien-aimé Jésus était là pour elle, abandonne tout le reste, tout le monde, et court à sa rencontre.

Essayez d’imaginer le moment profond où elle se jette en courant aux pieds de Jésus pour pleurer et se défouler en lui disant que s’il avait fait quelque chose, son frère ne serait pas mort.

Et que pouvons-nous faire d’autre dans un tel moment, si ce n’est courir vers Jésus et nous défouler avec lui ?

Abhorrer?

L’avez-vous fait?

Si c’est le cas, n’aggravez pas les choses en vous jugeant pour vos réactions aux circonstances douloureuses que vous traversez.

Tous les gens sont différents et nous sommes dans différents moments de maturité spirituelle.

Dieu comprend cela aussi.

Avez-vous couru à la rencontre de Jésus à ce moment où vous avez perdu espoir ?

Vous êtes-vous dirigé vers Jésus ?

Fais-le.

Rien ne sera plus pareil.


Comprenez que Dieu blesse votre souffrance

Ne vous méprenez pas en pensant que le Seigneur est indifférent à votre douleur parce qu’il voit au-delà de vous et sait que tout ira bien.

Ce n’est pas le cas.

Le Seigneur est profondément ému par votre tristesse et votre souffrance.

Vous l’avez déjà lu, Jésus savait qu’il allait ressusciter Lazare et que tout irait bien, mais quand il a vu Marie pleurer, il a été profondément ému et a dit que :

(…) avec son esprit troublé, il dit : « Où l’ont-ils mis ? »

Ils ont dit : « Seigneur, viens te voir. »

Et Jésus pleura.

Une fois de plus profondément ému, Jésus est allé au tombeau…

Jésus a pleuré !

Ami, ami; Jésus pleura et fut profondément ému de voir la douleur de ses amis.

Même s’Il savait qu’Il allait ressusciter Lazare et bientôt les pleurs allaient disparaître.

Jésus a pleuré !

Attendez-vous à pas moins de sympathie pour vous dans votre moment de désespoir.

Il est là à vos côtés maintenant.

Si seulement vous le permettez et l’invitez à être proche de vous.


Continuez à obéir à Dieu

Quand Jésus arrive à l’endroit où ils ont enterré Lazare, tout le monde le regarde curieusement, personne n’avait aucun espoir qu’il y avait quoi que ce soit à faire.

Franchement, la situation était chaotique et désastreuse.

Quatre jours morts et Lazare puait.

C’était le pire des temps et Jésus a demandé les choses les plus audacieuses.

(…) Jésus est allé au tombeau, qui était une grotte et avait une pierre sur le dessus.

Jésus a dit : « Enlève la pierre. »

Il ne semblait pas y avoir de retour en arrière, pas de solution, l’espoir avait été perdu.

Mais même au pire, le Seigneur peut faire un miracle.

N’arrêtez pas de croire.

N’arrêtez pas d’attendre.

N’arrêtez pas de faire confiance.

N’arrêtez pas d’obéir.

Encore moins d’arrêter d’accepter sa volonté parfaite quelle qu’elle soit.

Marthe, la sœur de celui qui était mort, lui dit : « Seigneur, ça sent déjà mauvais, car elle est là depuis quatre jours. »

Jésus lui dit : « Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? »

Alors ils ont enlevé la pierre.

Le principe ici est simple, faire confiance implique d’obéir au Seigneur.

Continuez à obéir, continuez à lui faire confiance.


Rappelez-vous que Dieu peut vous redonner espoir

Cher lecteur, d’un moment à l’autre, que vous regardiez le présent ou le passé; Vous verrez la gloire de Dieu !

Votre main aura ouvert la voie quoi qu’il arrive.

Savez-vous pourquoi je dis cela?

Parce qu’avant que Jésus ne fasse déplacer la pierre, le miracle avait déjà été fait.

(…) Jésus, levant les yeux vers le haut, dit :

« Père, je te remercie de m’avoir écouté.

Je savais que tu m’écoutais toujours; mais je l’ai dit à cause de la foule autour, afin qu’ils puissent croire que vous m’avez envoyé.

Et après avoir dit cela, il s’écria à haute voix: « Lazare, sors! »

Et celui qui était mort sortit, les mains et les pieds enveloppés dans des bandages, et le visage enveloppé dans un linceul.

Puis Jésus leur dit : « Enlevez les bandages et laissez-le partir. »

Quel moment glorieux et sublime !

J’aurais aimé y être.

D’un moment à l’autre, en un instant, quand tout le monde était plongé dans la plus profonde tristesse.

Quand l’espoir avait complètement disparu.

Soudain, les sources de larmes se sont asséchées.

Les visages s’illuminèrent.

Les sourires étaient dessinés.

Les pieds sautaient et dansaient.

Les bras croisés s’ouvrirent pour s’étreindre.

Les lèvres sèches ont été humidifiées pour embrasser les joues et laver les larmes.

Le seigneur avait été glorifié.

Je veux vous dire quelque chose à ce sujet, quelle que soit votre situation, quelle que soit l’issue de votre situation, je peux vous assurer quelque chose:

Le Seigneur peut transformer votre lamentation en danse et en joie !

Il transformera votre situation en gloire pour son grand nom.

Continuez à lui faire confiance, continuez à l’attendre, continuez à l’aimer, il prend soin de vous et des vôtres.

Même si les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez ou comme vous vous y attendez.


Prière

Priez avec moi :

Seigneur, j’ai confiance en toi, j’ai confiance en toi même si je ne peux pas voir et je sais que tu m’aimes et que tu travailles tout pour mon bien.

 

Glorification dans ma situation.

 

Je vous supplie de faire un miracle.

 

J’ai confiance que quoi qu’il arrive, vous serez avec moi.

 

Que rien ne me séparera de vous et que vous êtes maintenant à mes côtés.

 

Entrez dans mon cœur je vous en prie.

 

Amen.


Êtes-vous aux prises avec des problèmes ou des circonstances difficiles dans votre vie et avez-vous l’impression d’avoir besoin d’aide?

Nous sommes là pour vous. Nous vous offrons la possibilité de parler à quelqu’un qui vous aidera à traverser toutes ces choses difficiles, toujours main dans la main avec Dieu.

Rabais sur le conseil chrétien

Utilisez le coupon DIOSPRIMERO2022 lorsque vous allez effectuer le paiement et obtenez une réduction de 50%.

Bénédictions et câlins.

Que faire si je perds espoir selon la Bible

À propos de l'auteur

Daniel & Jessi

Quand mon esprit était rempli de doutes, votre réconfort a renouvelé mon espoir et ma joie. Psaumes 94:19 | Je connais très bien les projets que j'ai pour vous — affirme le Seigneur — des projets de bien-être et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. Jérémie 29:11
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.