Que dit la Bible au sujet de la conscience ?

Temps de lecture:5 Minute, 4 Seconde

Nous verrons ce que la Bible dit de la conscience à la fois dans le monde d’aujourd’hui et dans les temps anciens.

Le sujet de la conscience, et son rôle dans notre vie spirituelle, a toujours été un sujet qui m’a beaucoup intrigué. Depuis plusieurs années, je réfléchis sporadiquement sur le sujet et j’en suis venu à d’importantes convictions personnelles.

Aujourd’hui, alors que je poursuis mon étude biblique du livre des Romains, je suis tombé sur un texte lié au sujet de la conscience.

J’aimerais le partager avec vous, et partager quelques idées et réflexions personnelles sur ce sujet:

Peut-être pensez-vous qu’il n’y a rien de mal dans ce que vous faites, mais gardez-le entre vous et Dieu.

 

Heureux ceux qui ne se sentent pas coupables d’avoir fait quelque chose qu’ils ont décidé d’être juste. 

 

Mais si vous avez des doutes sur le fait de savoir si vous devriez ou non manger quelque chose en particulier, alors c’est un péché de le manger, car vous n’êtes pas fidèle à vos convictions.

 

Si vous faites quelque chose que vous pensez être mal, vous avez des taches de rousseur.

Romains 12:22 – 23

La première chose que je voudrais faire en abordant ce texte biblique est de le présenter dans son contexte d’origine, afin d’éviter qu’il ne soit mal interprété.

Ce texte est un message de l’apôtre Paul à l’église de Rome.

Ils vivaient dans une situation de désaccords et de conflits internes. Ces désaccords étaient liés aux pratiques et aux rites juifs, et à la consommation de viande du marché, qui avait peut-être été sacrifiée à des idoles.

Certains ont dit que les pratiques et les rites juifs devaient être observés, d’autres qu’ils ne devaient pas. Certains ont dit qu’il valait mieux ne pas manger de viande, de peur qu’elle ne soit sacrifiée à des idoles, d’autres pensaient que ce n’était pas pertinent.

La position de l’apôtre Paul est qu’ils ne devraient pas se juger les uns les autres, quelle que soit leur position sur ces questions.

Que l’important était que chacun vive ses convictions en paix, sans les imposer aux autres.

Ceux qui mangeaient de la viande, peut-être sacrifiée à des idoles, et leur conscience ne les accusait pas, ont bien fait de les manger, mais ils ne devraient pas déranger les autres en leur imposant leurs idées.

À ceux dont la conscience leur dictait qu’il était mal de manger de la viande, de peur qu’elle ait été sacrifiée à des idoles, ils ont bien fait de ne pas les manger parce que leur conscience les en empêchait.

C’est dans ce contexte précis que ces mots ont été écrits.

Cette publication ne cherche pas à relativiser, ou à subjectiviser, l’expérience de la foi sur des questions sur lesquelles Dieu a été clair.

Maintenant, abordons le problème.

Dieu nous a tous bénis avec une conscience.

Un sens intérieur de ce qui est bien ou mal, bon ou mauvais, ce qui peut être approuvé ou répréhensible.

Quand une personne est soumise à la direction de Dieu, le Saint-Esprit parle à la conscience sensible pour guider la personne à vivre une vie toujours meilleure.

Même ainsi, notre conscience n’est pas toujours infaillible.

Il est également sujet à être conditionné dans une certaine mesure, en particulier pendant la petite enfance.

En raison de ces conditions préalables, dans certains cas, notre conscience peut nous accuser de choses qui ne sont pas vraiment mauvaises.

Comme dans le cas de ceux qui pensaient que manger de la viande du marché, de peur qu’elle ait été sacrifiée à des idoles, était faux.

L’apôtre les appelle faibles dans la foi, car ils ne comprennent pas que même une idole est un être inerte, et qu’ils ne devraient pas vivre leur vie, se laissant affecter par ce genre de chose triviale.

Aussi une conscience loin de Dieu peut être réduite au silence, ou même approuver les choses qui sont mauvaises.

Tout au long de la Bible, nous voyons des cas comme ceux-ci. Notre propre vie pourrait bien être un exemple, puisque beaucoup d’entre nous ont vécu cela aussi.

Pourtant, une chose importante que la Bible nous souligne est que nous ne devrions pas aller à l’encontre de notre conscience quand elle nous dit que quelque chose ne va pas.

Cela nous fait du mal, parce que nous péchons contre nous-mêmes en nous privant de notre paix de l’esprit.

Même notre conscience peut nous parler de quelque chose de vraiment mauvais que nous devrions éviter.

La conscience joue un rôle important dans notre marche avec Dieu.

Sur la base du texte d’aujourd’hui, de mon expérience et de mes réflexions personnelles, je pense qu’il est nécessaire de demander à Dieu de nous aider à avoir une conscience saine.

Puisse-t-il nous donner une conscience, dans la mesure du possible, exempte de fausses idées.

Cela nous donne une conscience qui approuve ce qui est vraiment juste et qui désapprouve ce qui est vraiment mal.

Au fur et à mesure que nous grandirons dans notre foi et progresserons dans notre marche intime avec Dieu, que nous serons transformés à l’image de Jésus, il nous aidera à voir et à mieux comprendre nos limites.

Notre conscience deviendra plus saine, plus précise et plus forte.


Et que croyez-vous ? Y a-t-il quelque chose que votre conscience vous dit ? Partager dans les commentaires.


Êtes-vous aux prises avec des problèmes ou des circonstances difficiles dans votre vie et avez-vous l’impression d’avoir besoin d’aide?

Nous sommes là pour vous. Nous vous offrons la possibilité de parler à quelqu’un qui vous aidera à traverser toutes ces choses difficiles, toujours main dans la main avec Dieu.

Rabais sur le conseil chrétien

Utilisez le coupon DIOSPRIMERO2022 lorsque vous allez effectuer le paiement et obtenez une réduction de 50%.

Bénédictions et câlins.

Que dit la Bible au sujet de la conscience ?

À propos de l'auteur

Daniel & Jessi

Quand mon esprit était rempli de doutes, votre réconfort a renouvelé mon espoir et ma joie. Psaumes 94:19 | Je connais très bien les projets que j'ai pour vous — affirme le Seigneur — des projets de bien-être et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. Jérémie 29:11
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.