Comment arrêter de blâmer les autres selon la Bible

Temps de lecture:4 Minute, 37 Seconde

Se demander comment arrêter de blâmer les autres est une étape importante.

Certaines personnes ont du mal à voir nos propres erreurs.

Au lieu de les assumer et de faire face aux circonstances, nous pouvons même blâmer les autres d’éviter d’assumer notre propre responsabilité.

Ce phénomène est aussi vieux que les temps eux-mêmes et ce n’est pas quelque chose d’impossible à améliorer.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une histoire biblique sur ce sujet.

Pour que nous puissions voir ce que nous pouvons faire pour assumer nos propres erreurs et cesser de blâmer les autres.

Il s’agit de l’histoire du roi Saül.

Notre histoire se déroule lorsque Saul a affronté les Philistins pour la première fois.

Les Israélites avaient miraculeusement gagné la bataille et les Philistins s’étaient enfuis.

Saül était déterminé à les détruire et à les expulser du territoire d’Israël le jour même.

Pour cette raison, il a prêté serment que si quelqu’un d’Israël venait manger quelque chose avant la fin de la journée, cette personne serait maudite.

Cette décision, associée à d’autres mauvaises décisions que Saül avait prises dans cette bataille, n’était ni agréable à Dieu ni bénéfique pour le peuple.

Son armée était épuisée et affamée, ils avaient besoin de manger et de se reposer.

Mais Saül ne le permit pas, mais continua à persécuter les Philistins.

Personne n’osait manger quoi que ce soit.

Cependant, Jonathan, le fils de Saül, qui ne connaissait pas le serment de son père, goûta du miel et améliora son visage.

L’histoire continue de se développer jusqu’à ce que la nuit tombe et que les gens aient déjà mangé.

Saül est déterminé à poursuivre ses ennemis pendant la nuit, mais dans toute cette bataille, il n’avait pas consulté la volonté de Dieu une seule fois.

Les prêtres lui ont dit de consulter la volonté de Dieu avant de le faire, et Saül a accepté, mais Dieu n’a rien répondu.

C’est de là que vient le point de l’histoire que j’aimerais partager aujourd’hui, lisez-la avec moi:

"(…) Saül appela les chefs de village et leur demanda :

« Dis-moi qui a péché aujourd’hui, et quelle a été sa méchanceté ; car je jure par le Seigneur, le sauveur de son peuple Israël, que le coupable mourra, même si le coupable est mon fils Jonathan.

‭‭1 Samuel‬ ‭14:38-39‬

La raison pour laquelle Dieu n’avait pas répondu à la demande de Saül était le comportement de Saül.

Saül aurait dû comprendre et voir ses propres erreurs, mais il ne l’a pas fait.

Malheureusement, au contraire, il était prêt à se tourner vers les autres pour le blâmer.

Lui-même, par ses actions et sa préférence, avait indiqué à Dieu de diverses manières que sa volonté n’était pas primordiale pour ce qu’il voulait accomplir en tant que roi.

Lui-même avait provoqué le silence de Dieu, mais il était devenu trop fier pour le voir.

Son cœur s’était détourné de Dieu et cela l’empêchait de voir les choses du bon point de vue.

Il a été coupé court par son propre jugement et ne pouvait pas comprendre l’évidence.

Que celui qui avait le problème, c’était lui, que le mauvais était lui. Pas les autres.

Cher lecteur, les gens traversent souvent les mêmes circonstances dans nos vies.

Comme Saül, nous détournons nos cœurs de Dieu, nous cessons de Lui donner la première place dans nos vies et dans nos décisions.

Ce que cela génère, c’est que nous ne pouvons pas considérer nos propres actions objectivement.

Que nous avons un concept de nous-mêmes qui n’est pas correctement conforme à la réalité.

Tout cela finit par avoir un impact sur le fait que nous ne soyons pas capables de comprendre nos erreurs et nos limites, mais sur nous qui sommes des juges implacables des autres.

Puissions-nous voir des erreurs et des blâmes en tous sauf nous.

Le moyen le plus efficace que j’ai trouvé pour assumer mes propres erreurs et arrêter de blâmer les autres est de garder Dieu au centre de ma vie et de mes décisions.

Tout est donc mis en perspective.

Vous pouvez le faire aussi.

Si vous le permettez, Dieu vous conduira sur un chemin de croissance et de profit dans lequel vous pourrez vous comprendre, avec toutes vos vertus, vos forces, vos défauts et vos faiblesses.

Un chemin dans lequel il vous aidera à améliorer votre caractère et à être conscient de qui vous êtes vraiment.

Cela vous permettra de vivre une vie plus complète et de regarder les autres avec la bonne perspective.

Ne manquez pas toutes les occasions de vous approcher de Dieu et de rester près de Lui.

Parce que c’est un vrai succès dans la vie de l’être humain.

J’espère que ces paroles ont été une bénédiction pour votre vie.


Et que pensez-vous de la façon d’arrêter de blâmer les autres? Partagez-le dans les commentaires.


Êtes-vous aux prises avec des problèmes ou des circonstances difficiles dans votre vie et avez-vous l’impression d’avoir besoin d’aide?

Nous sommes là pour vous. Nous vous offrons la possibilité de parler à quelqu’un qui vous aidera à traverser toutes ces choses difficiles, toujours main dans la main avec Dieu.

Rabais sur le conseil chrétien

Utilisez le coupon DIOSPRIMERO2022 lorsque vous allez effectuer le paiement et obtenez une réduction de 50%.

Bénédictions et câlins.

Comment arrêter de blâmer les autres selon la Bible

À propos de l'auteur

Daniel & Jessi

Quand mon esprit était rempli de doutes, votre réconfort a renouvelé mon espoir et ma joie. Psaumes 94:19 | Je connais très bien les projets que j'ai pour vous — affirme le Seigneur — des projets de bien-être et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. Jérémie 29:11
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.